Le St Aimé, une histoire de famille

Tout commence dans la cuisine familiale

Tout commence en Égypte à l’âge où les enfants trainent dans les cuisines avec les grands, jouent et observent. C’est là qu’Aimé dit avoir appris le goût du « fait maison » et le souvenir précieux d’une cuisine simple, généreuse et authentique.

Pas à pas pour en arriver là

Comment arrive t on des cuisines d’Égypte à celles de Port-Louis ? Avec son cœur, beaucoup d’humilité et le souci permanent du travail bien fait. Le reste, l’expérience et la renommée se construisent pas à pas, avec les clients.

Reprenons le fil du temps…

Après 7 ans à Paris au Jardin Saint Germain où il fait ses classes, Aimé ouvre son premier restaurant à Hennebont en 1992 : jusqu’en 2004, le Jardin d’Aimé est l’une des bonnes adresses du Pays de Lorient. Son frère Mahmoud le rejoint très vite en cuisine.

En 2001, Le jardin Saint Aimé ouvre à Port Louis, avec le soutien de Christelle, son épouse.

En 2002, le couple rachète le restaurant mitoyen qui deviendra l’Escale Saint Aimé.

En 2009, la famille installe sur les contreforts des remparts de la Citadelle, le Saint Aimé Plage, un restaurant saisonnier et c’est Naël, le fils ainé, qui prend l’affaire en main. La boucle est bouclée.

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire, sur la manière dont Aimé a trouvé son mobilier en écumant toutes les brocantes de la région, sur le rôle très important qu’ont joué ses clients dans le développement de sa carte des vins … Les histoires et les anecdotes ne manquent pas !

Mais le mieux maintenant, c’est de venir car il règne ici une grande convivialité : on va aussi chez Aimé pour se rencontrer.